Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 20:00

Les Grandes Aiguilles, au départ des Veis de Nastase (Bourg-Saint-Maurice) - 21.08.2017

Sortie pédestre

 

A eux seuls, les lacs et gouilles des 'Communaux derrière', blottis dans le vallon de Versoyen, méritent le voyage. Mais pour pimenter un peu cette sortie, je suis partie en quête d'un sommet environnant ... et je suis tombé sur l'excellent topo de J-M THOMAS arpentant "Les Grandes Aiguilles". L'itinéraire de la journée ainsi bouclé, je prends la direction de Bourg Saint-Maurice.

Le vallon de Versoyen recèle des merveilles !

Départ du lieu-dit "Les Veis de Nastase", afin de rejoindre le Grand Lac, premier des nombreux lacs et gouilles visités ce jour ! Après des zigzags à travers ces p'tites pépites, il faut bien attaquer les choses sérieuses en gravitant le pied des éboulis de Tête Noire afin de rejoindre les points 2648 puis 2704, qui marque le début de l'arête Est du sommet des Grandes Aiguilles. Pas de difficulté particulière, en dehors des derniers mètres qui nécessitent de s'aider de ses mains et de l'absence de sentiers et de balisage.

Au sommet, le panorama est magnifique ... du Mont-Pourri (au Sud) au Mont-Blanc (au Nord), sans oublier la belle Aiguille des Glaciers, surplombant le glacier des glaciers.

 

Il me faudra revenir dans ce vallon, car de beaux itinéraires restent à découvrir ...

 

 

 

^ somment des grandes aiguilles

^ aiguille des glaciers / mont-blanc

^ v grand lac

^ v depuis les grandes aiguilles

^ canal 'haut' du versoyen

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Salut benoit ,
Je suis sous le charme de cette sortie, tu me donnes envie de vite venir faire un tour en terre natale!
Superbes photos et les miroirs sur les lacs... Woohhaa
Bravo pour cette belle réussite!
Bonnes randos! A++
@bises
Répondre
B
Hello Emi,
Merci pour ton gentil commentaire :-)
Bourg-Saint-Maurice recèle de vrais trésors. Je ne connaissais pas la vallon de Versoyen ... Quelle beauté et quelle quiétude !!!
Je comprends ton envie de retourner fouler ta terre natale.
A très bientôt ... Bises
Benoit